• 40 000 poules en détresse

    Vegan Impact exige la fermeture de l'élevage de la Ferme du Pré !

    L’horreur continue dans les élevages fournissant l'Œuf de nos Villages

  • EXIGEONS LA FERMETURE D'URGENCE DE CET ÉLEVAGE

    Le mercredi 8 septembre 2021, l’association Vegan Impact rend publiques les images de l'élevage “plein air” de la Ferme du Pré situé dans la ville de Flavacourt dans l'Oise : 40 000 poules sont forcées de vivre dans un bâtiment insalubre, non conforme à la loi de 1976 concernant le respect des impératifs biologiques des animaux.


    L'élevage dont nous diffusons les images est l'un des 5 sites d'élevages que gère La Ferme du Pré.
    Cette entreprise, à elle seule, exploite et tue plus de 2 millions de poules par an.
    Elle vend les œufs aux supermarchés (Monoprix, Franprix, Carrefour, Intermarché, etc.) sous la marque L'Œuf de Nos Villages, et aux restaurants, sous la marque Servis'Oeuf .

    Les poules sont très déplumées et malades : leur crête est pâle et tombante, signe de souffrance et mal-être.

    Des poules mortes depuis plusieurs jours - voire plusieurs semaines - jonchent le sol, au milieu de leurs congénères vivantes. Un congélateur renferme les cadavres de poules destinés à l'équarrissage. L’état de décomposition avancé des cadavres laisse à penser que ces derniers n’ont été ramassés qu’un long moment après la mort des individus. L'élevage ne respecte pas la réglementation et expose les poules à un risque sanitaire important.

    Le constat est grave, d’autant plus qu’il fait écho aux situations que nous avions relayées dans nos deux précédentes enquêtes mettant en cause la marque “L’Œuf de Nos Villages” et l’élevage d’Havelu. Les images prouvent que la situation n’était pas inhérente à l’élevage, mais qu’elle est représentative du système actuel : un modèle intensif à la recherche d’une rentabilité maximale ne peut être compatible avec le bien-être des animaux exploités.

    Le système de “Plein Air” ne garantit en rien l’accès des poules à l’extérieur et la promesse d’une “vie” meilleure : seuls 3% des poules issues d’élevages plein air sortent réellement des hangars dans lesquelles elles sont captives.
    Les trappes sont parfois inadaptées, l’absence d’abris et de perchoirs dans les espaces plein air sont inadaptés aux besoins essentiels de ces animaux : la réalité du plein air est bien éloignée de la communication positive et bucolique des producteurs et industriels.

    La poule est considérée comme un outil de production et sera tuée 18 mois après sa naissance. Les élevages, de tous types, sont des prisons aux barreaux infranchissables.


    Chaque jour, 40 000 êtres sensibles vivent un enfer et agonisent dans cet élevage.
    Nous exigeons sa fermeture immédiate ainsi que la mise en sécurité des poules !

    Notre communiqué de presse

  • Mauvaise santé
    Souffrance
    Mort
    Cadavre en décomposition
    Surpopulation
    Nid à bactéries
  • SIGNEZ NOTRE PÉTITION

    Nous exigeons la fermeture de l'élevage de la Ferme du Pré !

    Au Ministre de l'Agriculture, Monsieur Julien Denormandie,

    et à la Préfète de l'Oise, Madame Corinne Orzechowski

    Une fois de plus, cette enquête tranche avec les images bucoliques et le discours tourné vers le bien-être des animaux d’élevage que véhiculent l'industrie et les producteurs d'œufs.
    Nos images le démontrent : même en plein air, les poules ne bénéficient pas de meilleures conditions de vie.
    Elles sont exploitées au détriment de leurs besoins les plus essentiels.

    La marque L’Œuf de Nos Villages ne fait pas exception. Vegan Impact avait déjà révélé la face cachée de l’élevage de poules “plein air” de la ville d’Havelu : les poules y vivaient un enfer similaire.

     

    Suite à ces révélations, nous, citoyen.nes, demandons au Ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie et à la Préfète de l’Oise, Corinne Orzechowski, d’ordonner une enquête dans tous les élevages de la Ferme du Pré et la fermeture de cet élevage.
    Nous réclamons également aux supermarchés, aux restaurants et autres entreprises d'arrêter de se fournir auprès des élevages de la Ferme du Pré, ainsi que celui du Poulailler d'Havelu.

  • Association Vegan Impact

    Notre but : mettre fin à l'exploitation animale et préserver la planète, via la pratique d'un activisme bienveillant.

     

    Soutenez-nous !